Accueil Belgique Politique

Jeholet appelle Magnette à démissionner. Sans succès…

Au parlement wallon, vif échange entre le chef de l’opposition libérale et le ministre-président sur fond de décumul des mandats.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Sans surprise, le débat sur la gouvernance et le décumul des mandats s’est invité ce mercredi en plénière du parlement wallon. Pierre-Yves Jeholet, chef de groupe MR, y a été franco avec Paul Magnette (PS), le ministre-président qui, mercredi soir, avait annoncé la marche en avant de son parti sur le décumul des mandats.

Le libéral a demandé au chef de gouvernement de « joindre les actes à la parole » et donc de démissionner de sa fonction de bourgmestre empêché de Charleroi ou de celle de ministre-président wallon.

« Le ministre-président se préoccupe plus de sa ville et du PS que de la Wallonie, a asséné l’élu libéral. Les Wallons attendent votre choix dès aujourd’hui : êtes-vous chef du gouvernement ou bourgmestre de Charleroi qui s’apprête à mener la campagne des élections communales de 2018 ? »

Paul Magnette est resté inébranlable, bien sûr, rappelant au passage sa situation précise dans sa ville : « Je suis un homme politique, j’appartiens au PS. J’ai le droit d’avoir des opinions. Je suis conseiller communal de ma ville. Je n’y présiderai plus l’assemble. Au nom de quoi irais-je aujourd’hui jusqu’à démissionner ? »

Réponse courte de Jeholet, au terme d’un échange assassin : « Vous vivez dans un autre monde… »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Guissard Jean-pierre, mercredi 14 juin 2017, 20:21

    Pourquoi cet élu MR ne démontre-t-il pas par ses actes ce qu'il reproche aux autres? Un Herve ça pue, il est vrai

  • Posté par Rahier Pierre, mercredi 14 juin 2017, 17:13

    Pour ceux qui l'ignorerait encore, Jeholet est aussi bourgmestre de Herve.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 14 juin 2017, 17:00

    Le talent de Monsieur Magnette dérange manifestement.

  • Posté par Jeanne Patrice, mercredi 14 juin 2017, 18:34

    Quel talent? Citez moi une avancée depuis le début de cette législature allant dans la voie du développement de la Wallonie...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

La Chambre propose de réduire de 5,3% la dotation aux partis

Après la réduction de 8 % du salaire des ministres, la majorité à la Chambre s’accorde sur une réduction de 5,3 % de la dotation fédérale aux partis politiques, pour rencontrer la demande d’économie du gouvernement. Autre idée qui fait son chemin : réserver ce financement public à des finalités politiques précises. Pour éviter les dérives.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une