Accueil Sports Autres sports Golf

Pieters: «A quoi bon y aller si ce n’est pas pour la gagne?»

Au départ du parcours d’Erin Hills, il n’y aura qu’un Belge : Thomas Pieters. L’Anvers, 4e du Masters 2016, ne compte pas faire de la figuration dans cet US Open 2017.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Alors que Tiger Woods semble être arrivé au crépuscule de sa carrière, le golf mondial a bien du mal à se trouver un nouveau leader. Un indice parmi d’autres ? Les six derniers Majors, disputés depuis l’US-PGA… 2015 donc, ont été remportés par des joueurs différents, tous en quête d’un premier succès en Grand Chelem ! Jason Day (US-PGA), Danny Willett (Masters), Dustin Johnson (US Open), Henrik Stenson (British Open), Jimmy Walker (US-PGA) et enfin Sergio Garcia (Masters) sont entrés au cours de ces vingt-deux derniers mois dans le cercle des vainqueurs de Majors.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Golf

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs