Accueil Belgique Politique

Samusocial: Défi exige que Peraïta rembourse les revenus dépassant le plafond de 150%

L’an dernier, elle aurait gagné 204.500 euros brut en tout.

Temps de lecture: 1 min

Le chef du groupe DéFI au parlement bruxellois, Emmanuel De Bock, a exigé mercredi le remboursement immédiat par Pascale Peraïta, présidente démissionnaire du CPAS de Bruxelles, de la partie de ses revenus supérieure au plafond de 150 % du revenu d’un député de la Chambre. Selon un décompte effectué par le quotidien L’Écho, elle aurait perçu des rémunérations plus élevées que ces 150 % en 2016 et en 2015. L’an dernier, elle aurait gagné 204.500 euros brut en tout.

Pour Emmanuel De Bock, Mme Peraïta doit rembourser de gré ou de force, par retenue sur salaire ou constitution de partie civile, ce qui excède le plafond de revenus de 183.000 euros. Aux yeux de l’élu DéFI, un screening de revenus des dix dernières années s’impose par ailleurs.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une