Accueil Monde États-Unis

Donald Trump soupçonné d’ingérence dans une deuxième enquête sur la Russie

Donald Trump était déjà soupçonné d’avoir fait pression pour clôturer l’enquête sur les liens entre Michael Flynn et la Russie. Il le serait désormais également dans le cadre de l’enquête sur l’ingérence présumée de Moscou dans la présidentielle.

A suivre - Temps de lecture: 2 min

Donald Trump a-t-il fait obstruction à la justice dans l’affaire russe ? Cette question fait désormais partie de l’enquête du procureur spécial qui chapeaute l’investigation sur l’ingérence présumée de Moscou dans la présidentielle américaine, affirme mercredi le Washington Post.

Le procureur indépendant Robert Mueller, ancien chef du FBI, interroge actuellement des responsables du renseignement pour déterminer si le président américain a tenté de freiner ou bloquer l’enquête qui s’intéressait jusqu’ici à cette ingérence ainsi qu’à une possible collusion entre les proches de Donald Trump et la Russie, selon le quotidien qui cite des sources anonymes.

« Un tournant majeur »

Le fait d’élargir ainsi le champ de l’enquête représente « un tournant majeur », souligne le Washington Post, qui affirme par ailleurs que les enquêteurs sont à la recherche de potentiels délits financiers chez les collaborateurs du milliardaire républicain.

Le New York Times révélait il y a quelques semaines que le président avait demandé à James Comey, l’ancien directeur du FBI, de clôturer l’enquête sur les liens entre Michael Flynn et la Russie. Le conseiller du président avait été forcé à démissionner le 13 février dernier après la révélation de contacts répétés avec l’ambassadeur russe aux États-Unis. Mais selon les nouvelles révélations du Washington Post, le président est également soupçonné d’avoir fait obstruction dans l’enquête sur l’ingérence présumée de Moscou dans la présidentielle.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Stenuit Fernand, vendredi 16 juin 2017, 12:46

    Probablement les derniers jours de Trump . A force d'aboyer , il se retrouve aux abois . Le spécialiste en faillites aura besoin d'une poignée d'avocats pour le défendre , s'il s'en trouve car il ne seront jamais payés . Sauf s'il devaient gagner . Trump n'est ni un leader , ni un homme d'affaires . C'est un affairiste qui jouait ses dernières cartouches .

  • Posté par De Vos , jeudi 15 juin 2017, 9:21

    Ceci ne fait que confirmer ce qui est en marche depuis des mois. Donald Trump n'a jamais été la bonne personne à même de diriger les états unis. Chaque jour apporte sa pierre à l'édifice. Chaque jour amène son grain de sable dans les rouages de l'organisation Trump. Ce n'est pas à un homme politique que nous avons affaire, c'est à un businessman qui n'a pas compris qu'il est au service d'une nation et non le contraire.

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs