Accueil Monde France

Nathalie Kosciusko-Morizet fait un malaise après une altercation sur un marché

Les pompiers sont intervenus et elle a repris connaissance, avant d’être conduite à l’hôpital.

Temps de lecture: 1 min

L’ancienne ministre française Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de droite aux législatives à Paris, est tombée et a perdu connaissance plusieurs minutes ce jeudi matin, après avoir été agressée par un passant, a constaté une journaliste de l’AFP.

Mme Kosciusko-Morizet, en campagne sur un marché, distribuait des tracts lorsqu’un homme d’une cinquantaine d’années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de «bobo (bourgeoise bohême, ndlr) de merde».

Déséquilibrée, l’ancienne ministre de l’Écologie sous la présidence de Nicolas Sarkozy a chuté au sol et perdu connaissance durant plusieurs minutes. Les pompiers sont intervenus et elle a repris connaissance, avant d’être conduite à l’hôpital. Après cette altercation, l’homme est parti en courant vers la bouche de métro la plus proche.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Willems L, jeudi 15 juin 2017, 20:06

    rien ne justifie la violence dans une démocratie digne de ce nom... RIEN

  • Posté par Lempereur Gael, jeudi 15 juin 2017, 13:49

    Pauvre NKM, quelqu'un a osé lui lancer quelques morceaux de papier à la figure et la traiter de bobo et voilà qu'elle se retrouve à l'hosto! Qu'elle se rassure, elle va certainement être jeune retraitée lundi matin.

  • Posté par Cantoni Alexandre, vendredi 16 juin 2017, 0:11

    Quelle médiocrité ! Quel déficit d'intelligence ! Quelle méchanceté ! Honte sur vous!

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 15 juin 2017, 15:02

    Réaction aussi minable et méchante que le geste lui-même. Rien ne justifie la violence, même légère. Et je dirais pareil si cela avait été Marine Le Pen. J'espère que Le Soir+ aura le bon goût de censurer cette intervention, qui relève de l'incitation à la violence, ou au minimum de sa justification.

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 15 juin 2017, 12:39

    Quelle bêtise! Quelle lâcheté! Quelles excuses cette brute trouvera-t-il pour justifier son acte stupide? On lui en trouvera, je n'en doute pas...

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs