Accueil Belgique Politique

Mayeur et Peraïta menacés d’exclusion, le PS bruxellois éreinté par les affaires

Après Stéphane Moreau et André Gilles à Liège, c’est le tour d’Yvan Mayeur et Pascale Peraïta à Bruxelles...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les rouges lavent plus blanc. Après Stéphane Moreau et André Gilles à Liège, c’est le tour d’Yvan Mayeur et Pascale Peraïta à Bruxelles… Les deux premiers ont été exclus du PS en avril dernier. Les deux autres sont menacés : leur « dossier » a été transmis lundi dernier (apprenait-on jeudi) pour examen à la commission de vigilance du parti à Bruxelles. Yonnec Polet, secrétaire fédéral, a convoqué par e-mail, lundi toujours, les membres de l’instance juridictionnelle. Laquelle devait se réunir jeudi pour la première fois, chargée d’analyser les faits, juger si les actes commis sont contraires à l’éthique socialiste voire en contravention avec les statuts du parti.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Michiels-sudowicz , jeudi 15 juin 2017, 23:31

    Il y a mieux encore : que le PS mette (et une fois pour toutes) la clé sous le paillasson. Marre de ces excrocs.

  • Posté par Paul Verkaeren, jeudi 15 juin 2017, 20:30

    il n'y a, et c'est heureux, qu'une chose à faire: un renouvellement des cadres .....on ne confierait pas tout cela au privé ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs