Accueil La Une Belgique

Une philosophie proche du projet d’Eric Domb

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Un cahier des charges calqué sur le projet Nassonia ? René Collin (CDH), le ministre wallon de la Nature, s’en défend : « Dans le cadre d’une multifonctionnalité forestière, on veut relever le curseur de la biodiversité et de l’attractivité touristique. Cela faisait partie des préoccupations d’Eric Domb. Nous n’avons pas copié son projet mais c’est la même philosophie, avec des précisions et des balises ». Peu de chose, voire rien, ne changera sur le plan de la chasse, dit Collin. Sur la gestion de la biodiversité, « des actions de protection et de consolidation sont encore possibles en collaboration avec le DNF ». De même que la création d’une réserve intégrale. L’aspect financier ? « On demande un projet, une expertise, un plan d’action à 5-10-15 ans. Un projet de développement touristique, des précisions sur les moyens à mettre en œuvre, une collaboration avec les milieux scientifiques. Mais pas d’apport financier ». A l’inverse, l’opérateur qui sera choisi ne touchera aucun argent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs