Accueil Belgique Politique

Wouter Beke (CD&V) n’a pas été «piraté» par sa propre fille sur Twitter

Sa fille de 9 ans aurait pris possession de son compte durant plusieurs minutes, postant d’étranges messages. Il s’agissait d’une campagne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ce matin, ceux qui suivent Wouter Beke, le président du CD&V, sur Twitter ont cru assister à un piratage de son compte personnel. « Kim aime Sander », « Les tartines sont barbantes, je veux des chips et des bonbons », « Je déteste l’école » ou encore l’image d’un chien aboyant sont les messages plutôt étonnants qui se sont succédé les uns après les autres entre 7h30 et 07h47.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs