Accueil Monde France

Meurtre du petit Grégory: une nuée de corbeaux planait sur la Vologne

Une expertise graphologique « confondante », selon le procureur général. Grégory victime d’un plan ourdi par la propre famille de son père, en quête de vengeance ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

C’est désormais une quasi-certitude. Une nuée de corbeaux rôdait au-dessus de la vallée de la Vologne (Vosges), tous voués à la destruction de la famille de Jean-Marie Villemin, le « Chef » jalousé pour sa réussite et dont le fils Grégory, 4 ans, pieds et poings liés, fut précipité dans les eaux froides de la Vologne le 16 octobre 1984.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs