Accueil Belgique Politique

Budget: Van Overtveldt veut vendre davantage de cigarettes pour remplir les caisses de l’Etat

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt remet la baisse des accises sur la table. Bronca de la ministre de la Santé et des tabacologues.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (NVA) s’était pourtant fait moucher en janvier dernier quand il avait annoncé vouloir une réflexion sur une éventuelle baisse des accises sur le tabac et l’alcool. Son argument était simple : l’augmentation du prix de ces produits a entraîné un fléchissement trop rapide de la consommation, et les revenus que l’on en tire ne sont pas aussi élevés que prévus. Cette semaine, le ministre a remis cela dans le cadre d’une réunion des ministres des Finances en Israël. Son homologue local lui a expliqué que l’on avait localement diminué les taxes sur alcool et cigarettes pour faire reculer la contrebande. « En Israël, ils ont abaissé l’an dernier les accises sur l’alcool et cela a généré une hausse considérable des recettes », a souligné Johan Van Overtveldt à l’issue d’une rencontre à Tel Aviv avec Moshe Kahlon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par stals jean, vendredi 16 juin 2017, 14:06

    Dans une démocratie qui se respecte, les élus de la nation ont pour obligations de contribuer au bien-être physique et mental des citoyens. Dire que la diminution des accises à propos du tabac ne devrait pas constituer un tabou, devrait provoquer de la par des parlementaires une réaction virulente et généralisée. Et pourquoi ne pas exiger la démission d'un pareil salopard .En effet comment nommer cette attitude irresponsable autrement que: collaboration d'avec les marchands de mort.. Il est vrai que le ministre des finances d'Hitler n'a pas été inquiété et a même fondé sa propre banque après la guerre...Rien de nouveau sous le soleil de l'ultralibéralisme assassin, passé présent et à venir...Amen

  • Posté par Guiot Philippe, vendredi 16 juin 2017, 13:14

    quel cynisme imbécile quant on sait que les dépenses de santé induites par 'usage des "tubes à cancer" représentent 5X les perceptions sous forme de taxes diverses ! Il a dépassé MATernelle SUPérieure ce KHON ?

  • Posté par Buffin Monique, vendredi 16 juin 2017, 11:11

    C'est une très très bonne idée! En ces temps de problèmes budgétaires, il faut aller chercher l'argent dans le vice des gens. Ils seront vite atteints de problèmes pulmonaires, cardiaques, cancéreux. Cela donnera encore plus de travail aux fonctions médicales (peu importe que ce soit un autre ministère qui en supporte les frais pourvu que l'impôt de ces professionnel remplissent les caisses de l'état). Comme ces "vicieux" mourront jeunes, cela fait également des économie dans le secteur pension ... J'ai 4 membres très proches qui sont décédés jeunes et dans de très grandes souffrances (capacité respiratoire très réduite, cancer, ...). Je suis fier d'avoir convaincu mon fils d'arrêter avec cette saloperie. Quel CYNISME!!! Et dire qu'ils sont élus pour organiser le bien-être de tous??? Les Wallons fument-ils plus que les Flamands?

  • Posté par de Harven François, vendredi 16 juin 2017, 12:00

    Ah oui, c'est une autre piste, effectivement : si les wallons fument plus, ça aurait pour effet de diminuer la proportion de francophones en Belgique !

  • Posté par de Harven François, vendredi 16 juin 2017, 9:44

    Effectivement, il y a des gens qui roulent à 200km/h sur l'autoroute et qui survivent ! De là à dire qu'il n'y a pas de risque à le faire....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs