Accueil Monde Asie-Pacifique

Thaïlande: un homme interpellé après un attentat dans un hôpital militaire de Bangkok

L’homme « qui hait les militaires » avait déjà été impliqué dans d’autres attentats.

Temps de lecture: 2 min

Un homme de 62 ans, déjà impliqué dans d’autres attentats et qui «hait les militaires», a été interpellé dans l’enquête sur l’attentat dans un hôpital militaire de Bangkok qui avait fait 21 blessés fin mai, a-t-on annoncé de source militaire. L’explosion de faible puissance s’était produite dans une salle d’attente de la pharmacie de l’hôpital du roi Mongkut, le 22 mai, soit trois ans jour pour jour après la prise de pouvoir de l’armée par un coup d’Etat.

Soupçonné d’être le poseur de la bombe, il aurait été impliqué dans «trois ou quatre attentats depuis 2007», a précisé vendredi Prawit Wongsuwan, le numéro deux de la junte, à la presse. Interrogé sur les motivations du suspect, il a répondu que ce n’était pas «encore clair mais nous savons qu’il hait les militaires», a-t-il ajouté sans donner davantage de précisions. L’attentat n’a jamais été revendiqué. Les explosions de bombes de faible intensité ne sont pas rares en Thaïlande, notamment dans les périodes de trouble politique comme les manifestations de 2013-2014 ayant précédé le coup d’Etat.

La Thaïlande est dirigée depuis mai 2014 par l’armée qui continue à limiter fortement les libertés civiles et écrase toute velléité d’opposition. Les manifestations politiques restent interdites et aucune date n’a été donnée pour les prochaines élections.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une