Accueil Opinions Chroniques

RD Congo: les Européens ne détiennent pas la clé du succès

Bruxelles demeure la caisse de résonance de l’opposition congolaise, il faut être bien naïf pour croire que cela suffise à définir une politique, européenne de surcroît.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

En estimant que c’est l’influence de la Belgique qui serait à l’origine du désaveu européen, les dirigeants congolais surestiment l’influence de l’ex puissance coloniale. Certes, on peut relever l’entregent de l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi qui a ses amis à Bruxelles, les « entrées » d’Olivier Kamitatu, et les contacts que les Belges entretiennent tant avec des milieux d’opposition que des défenseurs des droits de l’homme. Mais si, aujourd’hui comme hier, Bruxelles demeure la caisse de résonance de l’opposition congolaise, il faut être bien naïf pour croire que cela suffise à définir une politique, européenne de surcroît.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs