Les anciens dirigeants d’Anderlecht inculpés pour la vente du club à Coucke, selon L’Echo

Herman Van Holsbeeck et Roger Vanden Stock.
Le choix de la rédaction
  1. Le covid a eu des conséquences inattendues sur le report de soins.

    Coronavirus: pour quatre Belges sur dix, le report de soins est délétère

  2. Philippe Henry conduira la délégation belge à la COP26 de Glasgow.

    Philippe Henry au «Soir»: «Il faut envisager une nouvelle manière d’habiter la Wallonie»

  3. Plus de 81.000 personnes se sont inscrites pour le « grand nettoyage »  en Wallonie, de ce mercrdei à samedi.

    Le grand nettoyage en Wallonie, l’arme anti-consigne

La chronique
  • La chronique «#visapourlaflandre»: et revoici le«kibbelcabinet»

    Il y a des mots qui disent mieux ce qu’ils veulent dire quand on les emprunte à une autre langue que le français. Quoi de plus soulageant qu’un « what the fuck ! » bien placé pour tacler sèchement un collègue, qu’un « tof ! » pour envoyer un beau compliment, ou qu’un « mais c’est quoi ce brol ? » pour atomiser le travail bâclé d’un voisin de bureau.

    Dans le dico multilingue des mots pour le dire, un petit nouveau a fait son apparition. Les francophones ne disent ainsi plus « cabinet des disputes ou des chamailleries » mais « kibbelcabinet » pour désigner les disputes au sein du gouvernement fédéral. L’expression n’est en fait pas neuve, elle vient surtout de gagner en intensité.

    Le « kibbelcabinet » a ainsi fait son apparition dans les journaux du nord du pays lorsque les partis flamands de la suédoise sous Charles Michel ont commencé à se tirer dans les pattes de plus en plus ouvertement. Les coups échangés entre Kris Peeters, ministre CD&V et ses homologues de la N-VA n...

    Lire la suite

  • Le distributeur de cash n’est pas préhistorique pour tout le monde

    Il y a quelques dizaines d’années, la Belgique comptait sur son territoire deux réseaux de distributeurs de cash. Progrès incroyable, l’existence d’un appareil Mister Cash ou Bancontact – c’étaient leurs noms – marquait les premiers pas de la possibilité pour le client de gérer ses retraits d’argent de façon autonome, où il voulait, quand il voulait. En 1989, les banques belges ont fusionné ces deux réseaux concurrents : c’était une très bonne décision qui...

    Lire la suite

 
 
Vidéos
 
 
Partenaires