CINEMA:LE 25E FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE BRUXELLES S'ANNONCE 25 BOUGIES AVEC DENNIS HOPPER ET CATHERINE DENEUVE

CINÉMA

Le 25e Festival international du Film de Bruxelles s'annonce

25 bougies avec Dennis Hopper et Catherine Deneuve

Vingt-cinq ans, 223 films dont 125 longs, un hommage à Dennis Hopper et le haut de la ville comme nouveau domicile pour 11 jours de cinéma

Adieu Palais des Congrès. Bonjour les cinémas Acropole et Vendôme, le cyberthéâtre et le Théâtre de la Toison d'Or. Le 25e Festival international du Film de Bruxelles change de lieu, investit le haut de la ville (Porte de Namur), affine son profil et renforce ses choix. Du 2O au 31 janvier, les petits plats seront mis dans les grands en toute convivialité et pour tous au nom d'un unique plaisir : le cinéma.

En s'implantant dans un nouvel espace - chaque endroit n'étant pas à plus de trois minutes à pied l'un de l'autre -, les organisateurs, qui jouent ainsi l'avenir et la crédibilité populaire de leur «bébé», veulent que leur manifestation participe pleinement à la vie culturelle bruxelloise et soit une véritable fête s'adressant à tous. Un seul coeur - la programmation du Vendôme et de l'Acropole a été conçue avec le même intérêt - palpitant au milieu des boutiques, restaurants et galeries. Espoir de créer une émulation urbaine, séduire le spectateur dans le vif de la cité et favoriser la créativité européenne.

L'EUROPE, UN PILIER MAJEUR

Europe ! Le mot est lancé et se confirme comme l'un des piliers majeurs du Festival. Pour la troisième année consécutive, une compétition européenne réunissant 14 longs métrages et 12 courts mettra à l'affiche 15 pays de l'Union européenne dont de nouveaux venus comme la Pologne, l'Islande et la Russie. Présidé par Gérard Mortier, le jury (le producteur irlandais David Collins, l'actrice française Julie Delpy, le réalisateur américain Bob Swaim, le réalisateur belge Roland Verhavert) attribuera les Etoiles de cristal du meilleur film, du meilleur acteur, de la meilleure actrice et du meilleur court métrage européens. En liste : «Devil's Island», de Fridrik Thor Fridriksson; « Gadjo Dilo», de Tony Gatlif; «Je ne vois pas ce qu'on me trouve», de Christian Vincent et «TwentyFourSeven», de Shane Meadows.

Autre pilier important : le kaléidoscope du cinéma mondial. Ouverte aux films du monde entier, cette section présente au travers d'une quarantaine de longs métrages, un large échantillon de la production mondiale. «Wilde », de Brian Gilbert, avec l'étonnant Stephen Fry, fait le lever de rideau et «Amistad», de Steven Spielberg, avec Anthony Hopkins et Morgan Freeman, sert de bouquet final.

Entre ces deux locomotives, des films de chez nous comme «La danse des esprits», de Manuel Poutte; des films-miracle tel «The Voice of Bergman», de Gunnar Bergdahl, avec Ingmar Bergman, et «Keep Cool», de Zhang Yimou (qui ne peut toujours pas sortir de Chine); les très attendus «U-Turn», d'Oliver Stone, « Harry dans tous ses états», de Woody Allen, «G.I. Jane», de Ridley Scott, «The Rainmaker», de Coppola, «Schizopolis», de Soderberg.

Prennent également leur importance la section Belgian Focus, reflet de notre production annuelle avec une compétition nationale du court métrage présidée par Alain Berliner («Ma Vie en rose»); l'hommage rendu à Dennis Hopper avec une rétrospective au Musée du Cinéma, une leçon de cinéma, la projection de l'inédit «The Last Days of Frankie the Fly», de Peter Markle, avec Darryl Hannah, et de deux vidéos « Dennis Hopper in Thailand, part 1 2»; La remise d'un Iris de cristal à Oliver Stone qui accompagne son nouveau film «U-Turn», et à l'acteur américain Morgan Freeman, visible dans «Hard Rain», de Mikael Salomon, «Kiss the Girl», de Gary Fleder, et «Amistad», de Spielberg.

HONNEUR AU CINÉ IRLANDAIS

Autre point fort : le cinéma irlandais. Après l'Italie, la Grande-Bretagne, la France, les pays nordiques et la Grèce, l'Irlande concentre toutes les attentions du Festival 98 : vaste programme braqué sur la production irlandaise de 1973 à 1998 («The Dead», de John Huston, «Ballroom of romance», de Pat O'Connor, «My Left Foot», de Jim Sheridan, «Into the West», de Mike Newell, «The Commitments»,; d'Alan Parker ou «The Snapper», de Stephen Frears) et un hommage particulier à Neil Jordan (« Michael Collins») avec rétrospective complète de son oeuvre - mais pas son dernier film retenu pour le Festival de Berlin. Tout cela à l'occasion des 25 ans de l'Irlande au sein de l'Union européenne mais également des 25 ans de l'apparition d'une nouvelle vague de cinéastes irlandais.

Ajoutons encore la fête parmi les fêtes : la soirée du 25e anniversaire (23 janvier) où Bertrand Tavernier recevra un Iris de cristal récompensant sa carrière avant la projection des films « Lumières sur un massacre» et «Welcome to Sarajevo», de Michael Winterbottom. Une soirée au cours de laquelle seront remises trois étoiles spéciales récompensant le meilleur film, la meilleure actrice et le meilleur acteur européens des 25 dernières années. Fête qui devrait réunir un beau parterre. Sont déjà confirmés Catherine Deneuve, Bertrand Tavernier, Jaco Van Dormael, Alain Berliner, André Delvaux, Bob Swaim, Johanna ter Steege, Arno...

Noms auxquels devraient s'ajouter durant ces onze jours, ceux de Oliver Stone, Morgan Freeman, Romain Duris, Neil Jordan, Jackie Berroyer, Julie Gayet, Tony Gatlif, Sandrine Bonnaire, Daniel Prévost, Alan Ryckman et Brian Gilbert.

FABIENNE BRADFER

Festival de Bruxelles, du 20 au 31 janvier, UGC Acropole (48, avenue de la Toison d'Or) et Vendôme (18, chaussée de Wavre). Tarifs : place de 100 à 280 FB. Abonnement de 1.500 à 3.000 FB. Rens. 02-514.73.30. Achats et réservations : 0800-21.221.