Accueil

LE COMMISSAIRE DE SCHAERBEEK AVOUE JOHAN DEMOL ETAIT BIEN AU FRONT DE LA JEUNESSE!

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le commissaire de Schaerbeek avoue

Johan Demol était bien

au Front de la jeunesse !

Mardi matin, il y avait collège à Schaerbeek. L'affaire Demol est revenue sur le tapis : le bourgmestre Francis Duriau a annoncé à ses échevins ce que tout le monde pressentait. Lors de son entrevue avec le commissaire la semaine passée, ce dernier a avoué avoir adhéré au Front de la jeunesse en 1979. Cette déposition a été actée par procès verbal et envoyée au gouverneur et au ministre de l'Intérieur.

Le collège de Schaerbeek a dans l'ensemble approuvé l'attitude du bourgmestre qui n'a pas pris d'autre sanction pour l'instant qu'une mise en congé, en attendant des réactions du gouverneur ou de l'Intérieur.

Mais le passé du commissaire Demol exaspère certains élus qui réclament sa suspension. C'est le cas des Verts, membres de la majorité : l'échevin écolo Xavier Winkel a demandé (sans succès) hier au collège la suspension de Johan Demol.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs