A Schaerbeek, Lahlali décroche l'instruction

Temps de lecture: 2 min

A Schaerbeek, Lahlali décroche l'instruction

On connaît le nom d'au moins un échevin schaerbeekois: Mohamed Lahlali, PS. La section locale s'est en effet réunie mardi soir pour désigner celui qui représentera le parti au collège de Schaerbeek. La dure loi des voix de préférence a départagé les candidats: Roland De Linge, échevin sortant de l'instruction publique, n'est pas -reconduit.

En fait, l'échevinat revient à Alain Hutchinson. Mais comme celui-ci est «empêché» (il est secrétaire d'Etat au gouvernement bruxellois), Sfia Bouarfa en hérite. Celle-ci préfère cependant son poste de députée régionale (les statuts du PS interdisent un tel cumul). Conclusion? L'instruction publique va -finalement à Mohamed Lahali. Et si Alain Hutchinson devait avant la fin de la nouvelle législature quitter son poste gouvernemental, il prendrait l'échevinat.

Quarante-huit ans, marié, deux enfants, cheveux longs et barbe digne d'un pirate, Mohamed Lahlali a eu un parcours atypique pour un «nouveau Belge». Il n'est pas vraiment issu de l'immigration. C'est un accord de coopération belgo-marocain qui l'a fait venir à Bruxelles pour - entreprendre des études universitaires (licence en ressources humaines à l'UCL). Membre de l'Union nationale des étudiants du Maroc (l'Unem, très à gauche à l'époque), il milite et se marie avec une Belge avant de retourner au Maroc où il se spécialise dans la formation professionnelle.

Des raisons familiales et politiques le font revenir à Bruxelles en 1992. Il s'installe à Schaerbeek et s'inscrit au PS-Dunes et devient consultant à l'Orbem pour l'insertion socio-professionnelle des jeunes issus de l'immigration. Vice-président de la section PS de sa commune, il a sauvé l'ASBL Mondial Sport qui encadre 250 jeunes et travaille pour l'instant au cabinet d'Eric Tomas à la Région.

En juin 99, il s'est présenté aux élections régionales sous la bannière socialiste et a obtenu près de 144 voix. Il a recueilli -dimanche 679 voix, troisième score du PS à Schaerbeek.

Je vais me consacrer totalement à cet échevinat et je me mets en congé à la Région , explique Mohamed Lahlali. Je peux difficilement cacher ma satisfaction. Dans une commune comme Schaerbeek, un échevin «allochtone», ce n'est pas rien. C'est un signe encourageant, -révélateur de la profonde mutation qu'a connu cette commune.

Mohamed Lahlali a beaucoup de projets. Roland De Linge s'est surtout occupé des briques, son successeur insistera sur d'autres axes: l'accès à la culture et au sport, l'éducation à la citoyenneté, l'aide scolaire et surtout l'implication des parents.

F. R.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une