Accueil

Bruxelles - Certains autocollants sont considérés comme de l'art urbain Les stickers, nouveaux graffs

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Bruxelles - Certains autocollants sont considérés comme de l'art urbain

Les stickers, nouveaux graffs

* Artistiques, promotionnels ou politiques, les autocollants se multiplient sur les poteaux et les feux. La Ville tente de les enlever, tant bien que mal.

ANNE-CÉCILE HUWART

Ils se multiplient sur les poteaux, les poubelles, les vitrines et les feux de nombreuses grandes villes. Bruxelles n'y échappe pas. Ils clament des slogans politiques (parfois extrêmes), vantent une marque de vêtements, annoncent un événement. D'autres ont une vocation purement esthétique, artistique.

Les stickers (autocollants) sont une nouvelle forme de tags et de graffs. Certains modèles élaborés se propagent via le Net et des créateurs gagnent l'attention des galeries d'art (1).

Plutôt que de s'inscrire au marqueur ou à la bombe, les stickers se collent. Un geste plus rapide et donc moins risqué pour l'auteur qui craint le flagrant délit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs