Saint-Josse : Emir Kir trop perso ?

Nezahat Namli, échevine sortante de la Petite enfance, quatrième meilleur score de la Liste du bourgmestre (518 voix), s'insurge contre Emir Kir.

L'élue d'origine turque a très mal vécu « le comportement du secrétaire d'Etat Emir Kir lors de sa campagne électorale. Il a mené une campagne personnelle au détriment de sa liste, en incitant les gens, quasi exclusivement d'origine turque, à voter pour lui. Et aujourd'hui, il se répand dans les établissements turcs en affirmant que, s'il n'a pas obtenu le maïorat, c'est parce que les autres candidats turcs de la liste l'ont trahi en signant l'acte de présentation de Jean Demannez !

Je m'oppose fermement aux propos mensongers de M. Kir. Je trouve son comportement indigne d'un candidat démocrate ».

Le secrétaire d'Etat aux monuments et site et premier échevin reste calme face à cette sortie de Nezahat Namli, comme lui d'origine turque. « Il réfute bien sûr le fond, commente-t-on à son cabinet. Et il regrette la forme : le PS de Saint-Josse n'a pas l'habitude des communiqués de presse de ce genre... Emir Kir éprouve aussi une certaine incompréhension par rapport à une personne avec qui il a travaillé et qui a toujours fait du bon boulot. »

L'affaire sera discutée en assemblée générale de la section locale du PS, ce lundi 16 octobre.