Accueil

MISCHA MAISKY, L'ENCHANTEUR DU LAC

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Mischa Maïsky,

l'enchanteur du lac

Promeneur, si un soir d'été tu entends le long des berges du lac les «Suites» de Bach, arrête-toi et écoute. C'est Mischa Maïsky qui joue dans son petit pavillon de pêche de la rive nord. Maïsky? Un maître considéré comme l'un des plus grands violoncellistes du monde et qui a choisi voici six ans de quitter Paris pour résider sur les berges du lac.

Un lac qu'il considère comme son havre de sérénité. Sa maison du lac est d'ailleurs dédiée à la musique. Le living ne compte pas moins de... 23 bafles sans oublier cinq merveilleuses boîtes à musique datant du siècle dernier.

Pour Mischa Maïsky, s'il n'y a rien de parfait dans la vie, le lac de Genval l'est presque. Et de parler d'une combinaison de calme, de beauté et de sérénité. Sans compter que l'on est à vingt minutes de l'aéroport, ce qui n'est pas négligeable pour un homme qui prend l'avion deux cents fois par an.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs