Accueil

PAUVRES CLAIRES:RONNY CRAB EN CORRECTIONNELLE

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pauvres Claires:

Ronny Crab

en correctionnelle

Affaire des «Pauvres Claires», suite: vendredi, la chambre du conseil de Bruges a renvoyé Ronny Crab, leur ex-homme de confiance, devant le tribunal correctionnel.

C'est suite à une plainte de l'ex-novice Guillaumine Lambrecht, qui l'accusait de coups et blessures, de faux et usage de faux et d'escroquerie, que Ronny Crab avait été arrêté le 27 février 1990. La Flandre stupéfaite découvrit l'étonnante histoire de ces religieuses qui s'enlisèrent dans les délices de la vie. Ronny Crab ne se serait pas «oublié» lors des achats d'objets de luxe par les nonnettes suite à ses conseils mais l'homme nia toutes les accusations.

Entre-temps, les Pauvres Claires avaient quitté leur couvent, qu'elles avaient vendu pour 50 millions à un promoteur immobilier, pour s'installer dans un château des Pyrénées, acheté, semble-t-il, par l'intermédiaire de Crab. Celui-ci profita largement de la publicité faite autour des religieuses pour se mettre en évidence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs