Accueil

Thielemans demande une enquête sur les violences policières

Deux militants antifascistes ont été blessés alors que les policiers les tenaient éloignés de la manifestation du Parti populaire contre le « fascisme vert ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le bourgmestre de Bruxelles-ville Freddy Thielemans (PS) déplore les incidents qui ont eu lieu lors des manifestations qui se sont déroulées dimanche. Il a demandé à ce qu’une enquête ait lieu afin de faire toute la lumière sur le déroulement de l’intervention policière qui visait à empêcher la confrontation, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les manifestations du Parti Populaire et du mouvement anti-fasciste étaient autorisées dimanche. Les instructions données aux forces de polices étaient d’éviter la confrontation entre les manifestants et ce afin de garantir la sécurité de chacun.

Freddy Thielemans tient néanmoins à rappeler qu’il y a plus de 700 manifestations revendicatives par an sur le territoire de Bruxelles-ville qui se déroulent sans incidents et ce grâce à l’excellent travail de la police de Bruxelles. Son objectif est et restera toujours de garantir l’équilibre entre la liberté d’expression et l’ordre public.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs