Accueil

«Atta et son compagnon sont venus voler chez moi»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

«Atta et son compagnon sont venus voler chez moi» RENÉ HAQUIN

Venu tout exprès de Floride pour témoigner au procès de l'Américain Jean-François Buslik devant les assises de Bruxelles-Capitale, Joe Kemper, 56 ans, pilote et ingénieur en mécanique, a fondé en 1987 sa propre école d'aviation basée sur l'aéroport de Lantana, sur la côte ouest, au sud de Palm Beach.

J'ai été pendant vingt ans missionnaire en Amérique du Sud avant de rentrer aux Etats-Unis et d'y fonder mon école de pilotage, déclarait-il mardi à la barre. J'y ai connu Jean-François Buslik en 1989, quand il a commencé à voler sur mes avions. Vu ses qualités, nous l'avons engagé. Il est devenu chef instructeur et responsable de la maintenance.

Ce que Joe Kemper n'a pas dit au procès, c'est qu'au moment même où il témoignait à Bruxelles, des agents du FBI revenaient à la Kemper Aviation Inc. à Lantana pour de nouvelles vérifications. Parce qu'il a eu au mois d'août dernier deux clients particuliers, dont Mohamed Atta, qui a crashé un Boeing le 11 septembre sur la tour nord du WTC.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs