Accueil

Bruxelles à l'heure du cinoche américain Le drive-in fait son «remake» au Cinquantenaire Show laser hollywoodien place de Brouckère

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Bruxelles à l'heure du cinoche américain Le drive-in fait son «remake» au Cinquantenaire

Tendre un écran de 300 m2 sous les arcades et transformer l'esplanade du Cinquantenaire en un gigantesque drive-in... En 1988, l'idée n'était pas gagnée d'avance! Une décade et quelque trois cents projections plus tard, c'est devenu un des «musts» de l'été: un des événements bruxellois où il convient d'être vu.

Ce n'est plus tout à fait vrai, rectifie Maurice Manneback, cofondateur du «Douwe Egberts drive-in movies». Les premières années, les spectateurs étaient effectivement des «happy fews», plutôt bruxellois, qui venaient au drive-in parce que c'était nouveau. Aujourd'hui, le public s'est élargi; il est devenu plus «populaire», dans le bon sens du terme, et plus jeune.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs