Accueil

FIN DES FRANCOFOLIES DE LA ROCHELLE BIRKIN ET AZNAVOUR EN HAUT DE L'AFFICHE

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

Fin des Francofolies de La Rochelle

Birkin et Aznavour en haut de l'affiche

LA ROCHELLE

De notre envoyé spécial

Après six jours de musique et de chansons, La Rochelle a retrouvé son calme tout relatif de ville touristique. Au bilan des Francofolies 92, les avis sont un peu contrastés. D'une part, il y a la relative déception de bon nombre de journalistes et professionnels, dans l'impossibilité d'assister aux concerts en salle en raison des normes de sécurité. Les spectateurs payants d'abord, quoi de plus normal. Dommage seulement que le problème n'ait pas été prévu à l'avance car certains artistes qui espéraient toucher, par leur passage à La Rochelle, une bonne partie de la profession en auront été pour leurs frais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs