Accueil

INDULGENCE POUR TROIS FILS A PAPA

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Indulgence pour

trois blousons dorés

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL

PERMANENT

Paris, 14 octobre.

Trois condamnations relativement indulgentes dans l'affaire des «blousons dorés»-gangsters, à la cour d'assises de Paris. Edouard de Faucigny-Lucinge, 23 ans, le chef de la petite bande s'est vu infliger huit ans de réclusion criminelle, au lieu des dix requis par l'avocat général. Ses comparses, Laurent Communier et Philippe Lachavanne, tous deux âgés de 22 ans, ont «pris» sept et six ans de la même peine.

Ces jeunes gens de bonne famille s'étaient dévoyés durant quatre mois, le temps de trois agressions à main armée et d'une fusillade-poursuite avec des policiers. Ils avaient fait «bonne impression», il est vrai, aux jurés, et aux avocats des parties civiles. Il n'est pas jusqu'au procureur qui n'ait été influencé favorablement par la manière dont ils ont répondu aux accusations formulées contre eux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs