LE FRONT ANTIFASCISTE DE LIEGE S'ALARME, UN LOCAL POUR L'EXTREME DROITE EN OUTREMEUSE?

Le Front Antifasciste de Liège s'alarme

Un local pour l'extrême droite

en Outremeuse?

Quelques semaines après avoir inauguré un local à Hermée (commune d'Oupeye), le groupe d'extrême droite Agir va-t-il en ouvrir un autre en Outremeuse à Liège? Dans un tract toutes boîtes, intitulé «Danger! Nazis à Liège», qu'il vient de distribuer dans une partie de ce quartier, le Front Antifasciste de Liège affirme que ce parti extrémiste projette d'installer un local rue Surlet.

Dans le cadre de sa lutte contre le fascisme et le nazisme, le FAF de la Cité ardente va désormais collaborer activement à «Celsius», revue qui s'efforce d'analyser et de dénoncer les courants de pensée pouvant être qualifiés d'extrémistes de droite. «Celsius» avait dû interrompre sa parution durant plusieurs mois. La revue vient cependant de renaître sous une nouvelle mouture.

«Celsius» nouvelle formule ouvrira désormais ses colonnes aux activités des divers Fronts Antifascites de Belgique. Son prochain numéro (qui sortira dans quelques jours) comportera ainsi deux pages consacrées à l'histoire et au fonctionnement du FAF de Liège.

D'ici quelques mois, le Front Antifasciste compte publier dans «Celsius», un état des lieux de l'extrême droite en région liégeoise. Ce dossier décrira l'organisation et l'implantation des formations extrémistes dans la contrée, mais elle pourrait aussi divulguer les desseins d'autres groupements de l'ultra-droite qui projettent d'installer des «antennes» à Liège. D'après le FAF ce serait ainsi le cas des «Nazis Skins», un mouvement qui tente notamment d'infiltrer des noyaux de supporters de football et des groupes de motards.

De son côté, la rédaction de «Celsius» rédigera avant les élections communales d'octobre un document toutes boîtes décortiquant le programme et les agissements du groupe Agir qui sera diffusé dans toute l'agglomération liégeoise.

D.C.