Accueil

Le mot de la semaine ZINNEKE

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

ZINNEKE

Ce samedi, ils seront des milliers à défiler dans les rues de Bruxelles. Et bien plus à se délecter du spectacle. Un cortège fou, bariolé, bruyant, excentrique, plein de feu et de joie. La Zinneke Parade... Un mot typiquement bruxellois et qui le succès du fameux cortège aidant a acquis ses lettres de noblesse, y compris à l'étranger, où on le retrouve dans des documents en anglais, en allemand et même en japonais.

Les zinneke, en patois bruxellois, ce sont ces chiens « de race indéterminée », ces corniauds, ces bâtards, méprisés par les adorateurs de races pures, mais dont la trogne craquante fait fondre le pire des grognons. Des bestioles sympas, indisciplinées, au poil pas toujours lissé. L'équivalent canin du « ket » dont d'ailleurs il désigne l'équivalent féminin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs