Accueil

Le testament des jeunes Guinéens morts de froid La lettre-testament des adolescents dénonçait guerre et misère Les Guinéens morts de froid fuyaient un des pays les plus pauvres d'Afrique TEXTO «Aidez-nous, nous souffrons énormément»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

Le testament des jeunes Guinéens morts de froid

Dans une lettre qu'ils portaient, les deux adolescents découverts morts dans l'avion de la Sabena lançaient un appel à l'aide.

L'enquête a permis d'établir que les deux jeunes passagers clandestins découverts morts lundi matin dans le train d'atterrissage d'un avion de la Sabena («Le Soir» du 3 août) étaient d'origine guinéenne. Ni l'un ni l'autre n'étaient en possession de documents d'identité officiels. Néanmoins, chacun d'eux était porteur d'une carte d'étudiant d'une école préuniversitaire de Conakry. Ce document mentionne leur identité, leur âge et comporte une photo qui laisse peu de place au doute. Comme signe de sa bonne volonté, l'un des deux avait emmené dans son périple son carnet scolaire reprenant les cotes obtenues au cours de l'année écoulée.

De surcroît, les adolescents de 14 et 15 ans étaient porteurs d'une lettre que leur décès rend d'autant plus tragique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs