CYCLISME: DECES DE JOS HOEVENAERS

AUTOMOBILISME

Mans : Boutsen 2e devant Van de Poele

Une Courage Porsche C34 et une Porsche K8 ont réussi, jeudi, les deux meilleurs temps de la première séance d'essais des 63e 24 heures du Mans dont le départ sera donné samedi à 16 h. C'est l'Alsacien Bob Wollek qui a réussi, sur piste sèche, le meilleur temps en 3 mn 53 sec 06. Wollek sur la voiture qu'il partage avec Mario Andretti et le Parisien Eric Hélary, a ainsi affiché d'entrée ses ambitions de remporter enfin sa première victoire au Mans en 24 participations. En 3.55.59, la Porsche de Boutsen-Stuck-Bouchut a établi le deuxième temps. La voiture est toutefois sortie de la piste en fin de séance, à l'entrée des Hunaudières, alors qu'elle était pilotée par Stuck, sans aucun dommage pour le pilote.

Cette séance a permis de constater que les moteurs Porsche restaient toujours aussi compétitifs au Mans, mais a annoncé également la montée en puissance des McLaren F1, propulsées par des BMW, celle pilotée par le Finlandais Lehto, qui fait équipe avec Dalmas et Sekiya, ayant réalisé le 4e temps en 3.58.73.

PREMIÈRE SÉANCE D'ESSAIS DES 24 HEURES DU MANS

1. Wollek-Ma. Andretti-Helary ((Fra-E-U-Fra/Courage Porsche C34) 3.53.06

(moyenne: 210,075 km/h)

2. Stuck-Boutsen-Bouchut (All-Fra/Porsche K8) 3.55.59

3. Van De Poele-Beretta-Tomlje (Fra-Slo/Courage GM C41) 3.55.63

4. Dalmas-Lehto-Sekiya (Fra-Fin-Jap/McLaren-BMW) 3.58.73

5. Wallace-J. Bell-D. Bell (G-B/McLaren-BMW) 3.58.80

6. Nielssen-Bscher-Mass (Dan-All-All/McLaren-BMW) 3.59.03

7. Jones-Raphanel-Alliot (G-B-Fra/McLaren-BMW) 3.59.05

8. David-Bouvet-Balandras (Fra/WR Peugeot) 3.59.72

9. Gounon-Belmondo-Trévisiol (Fra/Venturi 600LM) 3.59.74

10. Pescarolo-Lagorce-Bernard (Fra/Courage GM C41) 4.01.65

AVENTURE

Camel Trophy : les Belges 9es

Steve Wittevrongel et Serge Bruynkens, les deux représentants belges du Camel Trophy « Mundo Maya 95», le rallye-aventure qui, plus de trois semaines durant et sous une chaleur accablante - la plus forte connue ces dernières années en Amérique centrale - a sillonné les terres de cinq pays, ont finalement obtenu une honorable 9e place finale. Après un départ on ne peut plus prudent (15e place lors de la première série des «Special Tasks»), les deux compères se sont parfaitement adaptés aux conditions de vie éprouvantes de la forêt tropicale. À Xanantunich (Belize), où le convoi des 33 Land Roover boucla son périple de 1.700 km, les Belges donnèrent tout ce qui leur restait encore dans le ventre. Ils parvinrent ainsi à se faire remarquer lors de la deuxième série des «Special Tasks » (30 heures d'endurance physique) et terminèrent en beauté. Grâce, surtout, à leur belle 5e place au classement du «Team Spirit Award» récompensant la collaboration et la solidarité des équipages, ils gagnèrent 6 places dans la hiérarchie. (Al. Ch.)

CLASSEMENT FINAL : 1. Tchéquie; 2. Afrique du Sud; 3. France; 4. Russie; 5. Italie; 6. Espagne; 7. Grèce; 8. Pologne; 9. Belgique; 10. Iles Canaries; etc.

CYCLISME

Décès de Jos Hoevenaers

L'ancien coureur professionnel belge Jos Hoevenaars est décédé hier mercredi, à l'âge de 63 ans, au terme d'une pénible maladie. Il était né en 1932 à Anvers, dans une famille de tradition cycliste puisque son père, Henri Hoevenaars, avait été le premier Belge à devenir champion du monde des amateurs, en 1925 à Apeldoorn.

Joseph Hoevenaars, dit Jos, comptait une Flèche wallonne remportée en 1959 comme le plus beau fleuron de son palmarès. Une lourde chute, la saison suivante, allait miner la suite de sa carrière. Il devait cependant encore se distinguer en 1962, où il enleva une médaille de bronze aux championnats du monde disputés à Salo, derrière Jean Stablinski et Seamus Elliott. Parmi ses autres succès, on notera des victoires au Grand Prix de l'Escaut (1954), à Rome-Naples-Rome (1958) et à la Coupe Sels (1961).

Dans les grands Tours enfin, Hoevenaars sut aussi tirer son épingle du jeu. Il porta par deux fois le maillot jaune du Tour de France : un jour en 1958 et quatre l'année suivante, avec cette année-là une huitième place au classement final. En 1960, il finissait cinquième d'un Tour d'Italie remporté par Anquetil. (Belga)

Chiappucci et Jalabert en Catalogne

Claudio Chiappuci, vainqueur de l'épreuve l'an dernier, Maurizio Fondriest ainsi que Laurent Jalabert, figurent parmi les coureurs qui prendront, jeudi, à Manlleu, le départ du Tour de Catalogne, l'arrivée étant prévue une semaine plus tard à Olot.

Cette 75e édition présentera un tracé sélectif de 1.141,8 km, en 7 étapes et un prologue contre-la-montre de 3,8 km. L'étape reine sera la quatrième avec 226,8 km entre Bellver de Cerdena et Boi Taul avec trois cols de première catégorie.

Le contre-la-montre individuel de Sant Sadurni (17 km), lors de l'avant-dernière étape, s'annonce tout aussi décisif. Les principales équipes engagées sont les italiennes Lampre (Fondriest), Carrera (Chiappucci), Mapei (Baffi), Saeco-Mercatone (Cipollini) et les espagnoles Once (Jalabert et Rincon), Banesto (Montoya) et Kelme (Edo). (AFP.)

GOLF

L'US Open commence aujourd'hui

L'Écossais Colin Montgomerie et l'Australien Greg Norman tenteront d'effacer le mauvais souvenir de victoires manquées d'un rien pour inscrire enfin leur nom au palmarès de l'US Open, dont la 95e édition commencera jeudi sur le parcours de Southampton.

Autres prétendants à la victoire, outre le Sud-Africain Ernie Els, tenant du titre, l'Anglais Faldo et l'Allemand Bernhard Langer tenteront de mettre fin à 25 années d'insuccès des Européens, depuis la victoire de Tony Jacklin en 1970.

Une mainmise que les Américains entendent perpétuer, que ce soit grâce à un «ancien» comme Ray Floyd, vainqueur sur ce même parcours en 1986 et qui disputera son 30e US Open, ou d'un espoir comme Tiger Woods, âgé seulement de 19 ans. (AFP.)

JEUX OLYMPIQUES/TÉLÉVISION

Atlanta : des revenus records

Les revenus provenant de la télévision aux Jeux d'Atlanta atteindront la somme record de plus de 906 millions de dollars (ñ 26,3 milliards de F), soit 47 % de plus qu'aux JO de Barcelone, selon une analyse du CIO rendue publique hier à Budapest.

La chaîne américaine de télévision NBC qui participe pour plus de la moitié de ce montant avec 456 millions de dollars à elle seule, est déjà assurée d'un bénéfice de près de 100 millions de dollars après n'avoir vendu que 80 % de l'espace publicitaire disponible dans ses programmes. Ses ventes atteignent 550 millions de dollars. Quant à l'EBU, l'organisme européen, il contribuera à concurrence de 250 millions de dollars.

Le CIO conservera 40 % du produit de la télévision, soit 360 millions de dollars, et le comité organisateur (ACOG) 60 %, soit 540 millions de dollars. La part du CIO est ensuite divisée entre les composantes du mouvement olympique (fédérations internationales, comités nationaux olympiques et CIO). (AFP.)

SQUASH

Classements : 10 internationaux

La commission des classements de la Fédération a reconnu à 30 joueurs le statut d'internationaux A. (Belga.)

INTERNATIONAUX A: Branicki, St. Casteleyn, Christie, Destrebecq, Devis, Dries, Houbrechts, Kalaitzis, Pastijn et Roger.

A 1 : Boonen, Bourgeois, Yv. Casteleyn, De Beule, Dewael, Lamia, Lecoutere, Lemaire, Sabbe, Schonberger, Van Den Broeck, Van Doninck, Vandezande, Verdick et Vlassaks.

A 2 : Capelle, B. Fally, R. Helsen, T.Helsen, Kreps, Lebrun, Onclin, Philippart, Ramet, Van Caesbroeck et Verhoeven.

B 0 : Cuypers, D'Alcantara, De Vloo, Fievet, Goosens, Khan, Lavigne, Lepoint, Natowitz, Van Dam et Van Wesemael.

Fédération belge : scission approuvée

Par 60 voix pour et 14 contre, les clubs affiliés à la Fédération de squash rackets (FBSR) ont approuvé mardi soir, à Koekelberg, la décision d'évoluer désormais au sein de deux ailes linguistiques distinctes, francophone et flamande. (Belga.)