Accueil

Todarello déboule au procès Cools Le retour du repenti Carlo Todarello Un débat capital qui souligne les carences de la loi Les ranc.urs du juge chestrolais Connerotte COMMENTAIRE Les troubles de l'absence

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

Todarello déboule au procès Cools

* Le repenti rejoint le banc des accusés La Cour décide de poursuivre les débats. Carlo Todarello dit avoir subi des menaces. Et raconte à la Cour sa version des faits.

RENÉ HAQUIN

MARC VANESSE

Dès l'arrivée des avocats Mes Rion et Duquenne, la rumeur se transforme en vérité. Carlo Todarello, le truand repenti, l'homme des premiers aveux sur l'assassinat d'André Cools, a retrouvé le chemin de Liège pour y être jugé.

Un coup de théâtre qui transforme aussitôt l'audience en laboratoire juridique. Que faire avec cet invité surprise alors que les débats sont entamés depuis le 17 octobre, alors qu'une ordonnance du président Godin avait logiquement prononcé le jugement par défaut des trois absents au procès : Todarello, Castellino et Solazzo ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs