Accueil

Un étudiant «belge» a tué Massoud Afghanistan L'assassinat du commandant Massoud, le «Lion du Panshir», commandité par Al-Qaida Le kamikaze avait étudié à Bruxelles

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Un étudiant «belge» a tué Massoud FRÉDÉRIC DELEPIERRE

Les enquêteurs belges et français avaient déclaré voici quelques jours avoir identifié l'un des deux terroristes kamikazes qui ont assassiné le commandant Massoud, le 9 septembre en Afghanistan, en refusant de dévoiler son nom. Jeudi, des investigateurs belges ont révélé que l'homme s'appelait Dahmane Abd Al Sattar, un Tunisien de 39 ans.

Diplômé en journalisme dans son pays, le terroriste a également étudié à l'UCL, à l'ULB et à la VUB. Selon les enquêteurs, les études du Tunisien lui servaient de couverture à son activité de représentant actif en Belgique du mouvement Al-Qaida d'Oussama Ben Laden.

Par ailleurs, les hommes de la DST ont acquis la conviction que l'assassinat du «Lion du Panshir» avait été commandité par Al-Qaida et exécuté par un mouvement tunisien représenté à Bruxelles et dont Dahmane était un relais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs