Accueil

Pharmacie Moncef Slaoui, le successeur de Jean Stéphenne, à la tête de GSK Bio : « La transition sera douce »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Entretien

Dans deux ans, le belgo-marocain Moncef Slaoui (50 ans) va succéder à Jean Stéphenne à la tête de GlaxoSmithkline Biologicals, la division vaccin du numéro deux mondial de la pharmacie. Progressivement, le pouvoir va se transmettre entre ces deux hommes qui se connaissent bien.

Quel est votre parcours ?

Je suis arrivé du Maroc en Belgique en 1976 pour faire mes études à l’ULB. Une fois mon doctorat en immunologie et en biologie moléculaire en poche, j’ai été réaliser un post-doctorat dans plusieurs universités américaines. En 1985, je suis revenu en Belgique pour enseigner l’immunologie à l’ULB et à l’Université de Mons.

Très vite, vous optez pour le secteur privé…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs