Moscovici: les réfugiés doivent être considérés comme «des investissements»

Temps de lecture: 1 min

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici a estimé lundi à Berlin que les réfugiés arrivant actuellement en Europe devaient être perçus comme «un investissement» potentiellement bénéfique pour la croissance européenne plutôt que comme un fardeau.

«La crise des réfugiés peut être perçue comme une menace, mais cette perception ne devrait pas effacer les bénéfices économiques qui pourraient être générés par un afflux soudain de population», a déclaré M. Moscovici, lors d’une conférence organisée par le centre de réflexion Bruegel, au ministère allemand de l’Economie.

«Ce serait voir à court-terme, dans ce contexte, que de considérer les réfugiés, et les migrants en général, exclusivement comme un fardeau à supporter et non comme une ressource» pour des pays européens à la population vieillissante, notamment l’Allemagne, a poursuivi le commissaire européen.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une