Eau sur Mars: les réponses aux 7 questions que vous vous posez

Voir la vidéo du 11h02 sur mobile et tablette

Ce n’est pas la première fois que l’on avance l’hypothèse de présence d’eau sur mars ?

Non, mais ici on parle d’eau contemporaine. Il s’agit d’eau saumâtre, qui contient donc des sels. Mars est un gros caillou sur lequel il fait très froid, -63º Celsius en moyenne. En comparaison, la température moyenne de la Terre est de 15º Celsius. Pour avoir de l’eau liquide avec de telles températures, il faut avoir du sel dans l’eau. Ce qui est le cas.

Cette eau coule à des périodes bien précises ?

Oui. C’est déjà le cas à un endroit particulier, durant l’été martien.

Il y a donc des saisons sur mars ?

Oui, leur durée est beaucoup plus longue. L’été martien avoisine les 180 jours de durée. La température grimpe alors entre -23 et -0,1º Celsius.

Est-ce une réelle surprise ?

Oui. Il y avait certes déjà de nombreuses suspicions et hypothèses, mais on ne savait pas qu’il y avait du sel dans l’eau sur mars.

En quoi cette découverte est-elle majeure ?

Elle relance l’espoir de trouver des formes de vie sur d’autres planètes. La présence d’eau n’est toutefois pas le seul paramètre nécessaire. Il faut aussi du soleil et de la chaleur. Ces trois conditions sont présentes sur mars. Il faut toutefois que les trois éléments soient présents en même temps sur des périodes très longues. Tout ceci, évidemment, étant considéré d’après les conditions que nous connaissons sur terre.

Est-ce une façon pour la Nasa de se relancer ?

C’est tout de même une découverte scientifique majeure, et qui va permettre à d’autres chercheurs d’avancer dans leurs travaux. C’est un grand pas. Mais attention, le fait qu’une planète soit habitable ne veut pas dire qu’elle est habitée. Il faudra aussi faire très attention, en cas d’exploration humaine de mars, de ne pas aller y déposer des éléments terrestres comme des bactéries, sinon cela fausserait tout.

Que peut-on attendre pour la suite ?

Il y a donc des premiers résultats mais il va falloir que d’autres scientifiques indépendants confirment cette découverte. D’autres ravines ont également été découvertes sur mars, il va falloir investiguer là aussi. Nous sommes face à des champs d’investigation énormes.