Les montres suisses se vendent moins bien

Les exportations horlogères ont baissé de 1,6 % en Août

Temps de lecture: 1 min

Les montres en Suisse se sont repliées de 1,6 % en août, atteignant 1,5 milliard de francs suisses (1,3 milliard d’euros), après une chute le mois précédent, a annoncé mardi la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FHS) à Bienne. En juillet, elles avaient plongé de 9,3 %, plombées par un net recul des exportations vers l’Asie.

«  Après la nette baisse du mois de juillet, les exportations horlogères ont retrouvé une évolution proche de la tendance des sept premiers mois de l’année », a indiqué la FHS dans un communiqué.

Par contre les montres de plus de 2700 euros ont connu une petite hausse de 1,7 % en valeur, bien que le nombre de pièces exportées soit resté stables. Les exportations vers la Chine ont également connu une baisse sensible, chutant de 38,5 % en août, après avoir déjà reculé de 39,6 % le mois précédent.

Par contraste, les Etats-Unis, le second plus gros marché pour l’horlogerie helvétique, ont affiché une croissance à deux chiffres, avec une hausse de 11,5 %. Il en est allé de même pour le Japon (+12,9 %), l’Allemagne (+14,3 %) et la France (+11,5 %).

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une