Fusillade dans l’Oregon: qui est Chris Harper Mercer, le tireur présumé?

L’auteur de la fusillade qui a éclaté jeudi sur un campus universitaire de l’Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis, dans laquelle dix personnes ont trouvé la mort, lui compris, a été identifié.

« Pour l’instant, nous pouvons confirmer 10 morts et sept blessés dont certains graves », a déclaré le shérif du comté local John Hanlin. Le tireur, parmi les 10, est mort après « un échange de coups de feu » avec les forces de l’ordre, a-t-il ajouté.

26 ans

Plusieurs médias américains affirment qu’il s’agit de Chris Harper Mercer, un jeune homme âgé de 26 ans.

« Deux sources policières ont dit à CBS News que le tireur a été identifié comme Chris Harper Mercer », indique la chaîne sur son site internet, ajoutant que ces sources ont fait état de « quatre armes -- plusieurs pistolets et un fusil -- (qui) ont été retrouvées sur la scène de la fusillade ».

Un goût pour les armes

Sur les rares clichés non datés que l’on trouve de lui sur Internet, on découvre un jeune homme à lunettes, crâne rasé, peau mate, visage inexpressif. Sur l’une d’elles, il tient un fusil à la main. Le restant des photos de son compte est consacré aux armes, et montre des soldats de l’IRA (organisation paramilitaire luttant en Irlande du Nord, NDLR) armés et encagoulés.

« Un type bien »

Chris Harper Mercer est né en Angleterre avant de gagner les États-Unis avec ses parents, aujourd’hui divorcés. Les «  enquêteurs ont interviewé sa famille et ses amis » explique également CNN. Sa demi-sœur le décrit comme « un type bien », qui « faisait toujours passer les autres avant lui ».

Son père a confirmé que son fils était mêlé à l’affaire. «  Je suis choqué, comme tout le monde, par ce qu’il s’est passé. Je viens de parler à la police et au FBI. C’est une journée dévastatrice pour ma famille et moi ».

Des voisins décrivent un jeune homme renfermé et peu avenant, souvent vu seul dans le quartier.

« Républicain conservateur »

Sur un site de rencontre, Chris Harper Mercer se décrit comme un « républicain conservateur » qui n’aime pas «  les religions organisées ».

L’adresse mail utilisée sur le site de rencontres révèle qu’Harper était actif sur le site de téléchargement KickAssTorrent.

Sur ce site de téléchargement, Chris Harper Mercer aurait publié en août un billet sur le tueur Vester Flanagan, qui avait abattu deux journalistes en direct en Virginie, écrivant : « J’ai remarqué que beaucoup de gens comme Vester Flanagan (le tireur en Virginie, NDLR) se sentent souvent seuls et laissés pour compte, jusqu’au jour où ils versent un peu de sang. Le monde entier connaît alors leur nom, leur visage s’étale sur tous les écrans. On dirait bien que plus on fait de victimes, plus on fait parler de soi ».

Un message d’avertissement sur 4Chan ?

Selon CNN, les autorités enquêtent sur des messages publiés en ligne par le suspect. Sur un forum de 4Chan, un internaute anonyme, qui pourrait être Harper, a écrit, la veille : « N’allez pas à l’école demain si vous habitez dans le Nord-Ouest. » Se disant « trop occupé » par ses préparatifs, il promet encore que « les normies vont payer », utilisant un terme péjoratif pour désigner les personnes « normales ». À ce stade, un lien entre ces messages et la tuerie n’a pas été confirmé.

Toujours selon les médias américains, Chris Harper Mercer ne serait pas un étudiant de l’université où s’est déroulé le massacre.

Ses motivations

Ses motivations ne sont toujours pas connues. Mais d’après le père d’une étudiante blessée pendant la fusillade, Chris Harper aurait ordonné aux étudiants de se lever s’ils étaient chrétiens, avant de tirer sur eux.

► Fusillade dans l’Oregon : des chrétiens visés ?