«Morano, fille trisomique de De Gaulle»: la couverture de Charlie Hebdo fait polémique

La mère d’une enfant trisomique a publié une tribune pour dénoncer cette couverture de l’hebdomadaire satirique.

Temps de lecture: 2 min

S alut Charlie Hebdo. Je te respecte énormément, tu sais. Je fais partie de ceux qui te lisaient déjà avant que toute la France devienne « Charlie ». Je rigole à tes mauvaises blagues depuis pas mal de temps. (…) Et aujourd’hui, Charlie, tu crois faire du mal à Nadine Morano, en la qualifiant de ‘fille trisomique de De Gaulle’ . Tu sais quoi Charlie, c’est raté. Tu fais du mal à tous les proches de personnes trisomiques. »

Ces mots sont de Caroline Boudet. Une mère, dont le témoignage d’amour envers sa fillette trisomique a fait le tour du monde au début de l’été. Elle s’est exprimée sur Facebook.

À l’origine de cette crispation, la nouvelle couverture de Charlie Hebdo :

Cette « Une » fait référence à la polémique qui vaut ce mercredi à Nadine Morano une éviction par son parti des listes aux prochaines régionales françaises, dans la région Grand Est. Sur France 2, l’eurodéputée Les Républicains avait déclaré que la France était « un pays de race blanche ». Mme Morano s’était défendue en arguant que la citation venait du général De Gaulle. Une défense assez absurde qui n’a pas convaincu Nicolas Sarkozy.

Absurde et inutilement provocatrice, en effet : cette citation n’a été rapportée que dans un seul ouvrage. Sans compter que le général peut avoir été marqué par les stéréotypes de son époque (il est né en 1890) et que, comme l’a souligné le Canard Enchaîné, il n’a pas dit « que des choses intelligentes » dans sa longue carrière politique.

Le dessin de Riss revenait donc sur cette polémique. Mais sur internet, la référence à la trisomie 21 n’a pas fait rire tout le monde.

La tribune de Caroline Boudet :

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une