Trois nouveaux tunnels pour animaux en forêt de Soignes

Ce dispositif permet aux animaux de traverser sous le ring en sécurité.

Temps de lecture: 2 min

Dans le cadre d’une première partie du projet Life+ Ozon, qui vise à améliorer la mobilité des animaux dans la forêt de Soignes, trois nouveaux tunnels ont été creusés durant les derniers mois, sous le ring de Bruxelles.

Les nouveaux tunnels ont un diamètre de 70 centimètres et sont entre autres adaptés aux martes, blaireaux et renards. Ils sont situés dans des vallées naturelles, de telle manière que les animaux les trouvent sur leur chemin de migration normal.

Eviter les situations dangereuses sur la route

En dehors des nouveaux tunnels, l’équipe d’Ozon a pris en main 18 passages existants, dont certains avaient été construits pour le drainage ou comme tunnel pour les piétons et cyclistes. Les animaux en font aussi usage. Certains tunnels avaient entre-temps été envahis par la végétation ou s’étaient retrouvés bouchés.

La nouvelle infrastructure prévoit également un écoduc passant au-dessus du ring de Bruxelles, à Hoeilaart, et qui doit être terminé l’an prochain.

Ces aménagements entrent dans le cadre du projet de quatre ans Ozon (2013-2017), qui veut lutter contre le morcellement de la forêt de Soignes. Ils permettent de relier à nouveau les différentes zones d’habitat d’espèces menacées et d’augmenter leur diversité génétique.

Cela sert également à éviter des situations dangereuses sur la route. Le projet est, entre autres, financé par l’Union Européenne.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une