Hayatou sur le Fifagate: «N’importe qui, qui déconnera, sera suspendu»

Temps de lecture: 1 min

« On suspend le président de la Fifa, on suspend le président de l’UEFA ; n’importe qui, qui +déconnera+, sera suspendu », a prévenu jeudi sur la radio RFI le nouveau président intérimaire de la Fifa, Issa Hayatou. « Si jamais ça doit arriver, ça arrivera », a poursuivi le patron camerounais du football africain, nommé à la tête de la Fifa après la suspension de Joseph Blatter par la commission d’éthique de l’instance suprême du football mondial. Il était interrogé sur l’éventualité de nouvelles suspensions au sein de cette instance.

« J’ose croire qu’il n’y en aura pas plus que ça, mais il ne doit pas y avoir de gens qui sont à l’abri. Il s’agit d’une opération judiciaire, si jamais il y a d’autres éléments, d’autres personnes vont en subir » (les conséquences), a encore expliqué Issa Hayatou, désigné pour prendre les rênes de la Fifa en sa qualité de « plus ancien vice-président du comité exécutif en poste ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une