Crash MH17: Charles Michel appelle tous les États à coopérer avec les enquêteurs

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre Charles Michel a appelé mardi l’ensemble des États à coopérer avec les enquêteurs chargé des recherches sur les causes du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine. La plupart des victimes du crash étaient néerlandaises. Parmi les autres, on a déploré le décès de six ressortissants belges.

Disant avoir pris connaissance du rapport du Bureau d’enquête pour la sécurité néerlandais (OVV), M. Michel a «salué le travail des enquêteurs qui ont mené leur investigation de manière indépendante, neutre et transparente, en accord avec la Convention de Chicago». Pour le Premier ministre, c’est une étape importante dans le processus qui doit répondre aux objectifs de la Résolution 2166 du Conseil de Sécurité (ndlr: e.a. visant la réalisation d’une enquête internationale exhaustive, minutieuse et indépendante sur l’incident, conformément aux directives de l’aviation civile internationale).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une