Chantage à la «sextape» contre le footballeur Valbuena: 4 gardes à vue, dont Djibril Cissé

Temps de lecture: 1 min

Quatre personnes, dont le footballeur français Djibril Cissé, ont été placées mardi en garde à vue dans une affaire de « tentative d’extorsion de fonds » aux dépens de l’international français Mathieu Valbuena, autour d’une hypothétique « sextape », a-t-on appris de sources proches de l’enquête. Cissé, ancien attaquant de l’équipe de France, est ressorti libre en fin d’après-midi. Il « a été laissé libre sans présentation devant le magistrat instructeur », a précisé le procureur de la République de Versailles (région de Paris).

Mardi matin, une source proche de l’enquête avait indiqué qu’il était « de bonne foi » et serait vraisemblablement « rapidement mis hors de cause ». Les trois autres personnes, toujours en garde à vue, sont soupçonnées d’être les donneurs d’ordre et d’avoir voulu faire chanter Valbuena en affirmant être en possession d’une « sextape » qu’il aurait tournée avec sa compagne. « L’existence de la vidéo intime n’est pas avérée » à ce stade, selon une source proche de l’enquête.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une