Emily Hoyos (Ecolo) quitte la politique

L’ex-coprésidente d’Ecolo et présidente du parlement wallon Emily Hoyos a démissionné mardi soir du conseil communal de Profondeville qu’elle présidait, annoncent la télévision locale Canal C et le quotidien L’Avenir.

Selon nos informations, Emily Hoyos n’aurait pas d’autre emploi en vue. Sa décision de quitter la politique est précisément motivée par la volonté de se libérer définitivement de tout mandat pour réfléchir à sa réorientation.

Emily Hoyos avait annoncé il y a un an ne plus vouloir jouer un rôle de premier plan dans la politique nationale et émis le souhait de se recentrer au niveau local. « C’était sous-estimer mon besoin d’autre chose, après avoir dépensé mon énergie sans limite au service des combats portés fièrement par mon parti », a-t-elle expliqué mardi soir.

Le tandem Olivier Deleuze Emily Hoyos avait démissionné après la défaite électorale d’Ecolo en mai 2014. Le parti est présidé depuis cette année par Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

A Profondeville, Ecolo a rejoint en 2012 une majorité qui était déjà composée précédemment du CDH, du MR et d’indépendants.

Sur le même sujet
PolitiqueCanal C