Cinq idées pour des noces décalées

Voici quelques astuces de wedding planneurs glanées sur le net pour moderniser son mariage.

Temps de lecture: 2 min

1. Exit le riz qui s’insinue insidieusement jusque dans le décolleté de la mariée voire fait mal à la sortie de la cérémonie. Bonne nouvelle pour les jeunes époux (et pour les employés communaux), cette coutume ancestrale censée apporter prospérité et fertilité a pris du plomb dans l’aile. On lui préfère aujourd’hui une pluie de pétales ou de coeurs en papier. Les wedding planners proposent aussi parfois des « bars à confettis » ou à fleurs séchées que les convives emportent dans des cornets joliment décorés ou recyclés (napperons de papier, vieilles cartes ou partitions de musique par exemple).

2. Le foodtruck, simple et chic pour les fringales à toute heure, s’invite dans les mariages les plus hype. L’extraordinaire variété de ces camions-cantines très en vue permet de choisir en fonction de ses préférences (hamburger, fish and chips, veggie...), mais aussi de voir un cuisinier à l’ouvrage. Le seul hic, c’est peut-être la file d’attente. Comme dans la rue. Son côté décalé rebutera peut-être les familles les plus traditionnelles aussi, mais sera idéal pour le brunch du lendemain.

3. Candy bars ou pop corn bars attirent petits et grands gourmands. « Il est arrivé que pendant le vin d’honneur d’un mariage que nous avions organisé, les 300 Raffaello qu’on avait mis dans une bonbonnière sont partis comme des petits pains », se rappelle la wedding planneuse Julie Gabriels. « On peut aussi jouer sur les couleurs », explique la professionnelle, parce qu’on mange aussi avec les yeux.

4. Des souvenirs arty ou artisanaux de la cérémonie sont aussi très en vogue. Les dragées, c’est dépassé. Place aux mini pots de confiture, aux fioles de mojito à faire chez soi ou aux badges.

5. Le faire-part, c’est bien, le save the date, c’est mieux. Ici aussi, l’imagination a pris le pouvoir. On imprime les invitations sur du textile, du bois, des magnets, des badges, du plexiglass, des ballons... Ou encore dans un bon vieux Viewmaster ou une ancienne capsule de film. Ce qu’on veut, pourvu que ce soit hors du commun.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une