Defraigne (MR): «Anne-Marie Lizin, une énergie incroyable et un culot monstre»

L’ancienne présidente du Sénat et ex-bourgmestre de Huy Anne-Marie Lizin est décédée ce samedi matin à l’âge de 66 ans. Les réactions sont nombreuses, notamment sur les réseaux sociaux.

► Elio Di Rupo salue « le rôle important joué par Lizin dans la vie politique belge »

« Malgré des différends avec le Parti socialiste ces dernières années, Anne-Marie Lizin aura joué un rôle important dans la vie politique belge, notamment à la Présidence du Sénat », indique dans un communiqué le président du PS.

► « Un coup de massue » pour le parti PourHuy

«  Même si on voyait bien que madame Lizin n’allait pas au mieux, son décès ce samedi est comme un coup de massue pour nous », a confié Sergio Taronna, le responsable communication du mouvement citoyen PourHuy créé par Anne-Marie Lizin. «  Madame Lizin ne voulait pas parler de ses problèmes de santé, mais elle disait qu’elle était fatiguée. »

► Laurette Onkelinx : « Une femme proche des gens »

La cheffe de groupe PS s’est exprimée sur Twitter : « J’ai appris avec énormément de tristesse le décès d’Anne-Marie Lizin. Je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Anne-Marie Lizin était une femme de caractère, proche des gens. Anne-Marie Lizin était une féministe ; dans les quatre coins du monde elle a inlassablement combattu contre les discriminations et pour l’égalité entre hommes et femmes ».

► Alexis Housiaux (PS) : « Elle était très brillante »

« Anne-Marie Lizin était une grande dame, très brillante », a expliqué Alexis Housiaux, l’actuel bourgmestre de Huy. « Elle a mené la ville de main de maître pendant 20 ans, elle a eu une carrière nationale et internationale exceptionnelle, mais elle a aussi eu une fin chaotique. Madame Lizin a consacré sa vie professionnelle à la politique, aux autres, à rendre des services à tout le monde à Huy ou de part le monde. Même si quelqu’un l’appelait depuis l’Afrique pour avoir un quelconque soutien, elle faisait tout ce qu’elle pouvait faire pour l’aider. Au-delà des combats politiques, c’était une grande dame. Un grand nombre de Hutois seront affectés par son décès, parce qu’elle a été présente partout, dans toutes les associations, toujours auprès des gens ».

Alexis Housiaux s’est dit affecté par la disparition d’Anne-Marie Lizin. « J’ai été très proche d’elle, j’ai quand même été son bras droit pendant 20-25 ans. »

► Jean-Claude Marcourt (PS) : « Une personne hors normes »

Le Vice-président PS, Jean-Claude Marcourt, a rappelé « sa détermination totale au service de ses combats ».

► Willy Demeyer (PS) : « Une femme engagée »

Le député-bourgmestre de Liège a rendu hommage aux combats de l’ancienne bourgmestre de Huy et à une « femme engagée dans les causes internationales et les causes des femmes. »

► Joëlle Milquet (CDH) : « Une femme politique de caractère »

La Ministre de l’Education, Joëlle Milquet, a souhaité exprimer toute sa tristesse et présenter ses condoléances à la famille de Mme Lizin.« Elle fut longtemps sa collègue au Parlement, a toujours eu d’excellents contacts et a partagé avec elle certains combats, concernant notamment la Défense du droit des femmes. »

« Femme politique de caractère, chaleureuse, compétente, passionnante et passionnée, elle aura marqué la vie politique belge par son énergie, son franc-parler, ses convictions, son audace et son indéfectible combat pour défendre les femmes ! Elle a défendu bec et ongles de nombreuses causes humanitaires à l’échelle internationale, n’hésitant pas à s’y investir sur le terrain et de manière opérationnelle ! »

► Zakia Khattabi, Patrick Dupriez et Jean-Michel Javaux (Ecolo) : « Une figure incontournable »

Les membres du parti Ecolo ont adressé leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches d’Anne-Marie Lizin. Ils évoquent « une figure incontournable de la politique belge, dont on retiendra l’attachement pour sa ville de Huy et l’engagement pour toutes les femmes, en Belgique et dans le monde ».

► Christine Defraigne (MR) : « Une grande passionnée »

Pour la présidente du Sénat, Anne-Marie Lizin « a marqué de son empreinte la vie politique belge et internationale. Son enthousiasme qu’elle apportait dans chacune de ses actions et la ferveur avec laquelle elle défendait ses opinions l’avaient propulsée de sa ville de Huy à la présidence même du Sénat. Grâce à son sens diplomatique aigu, elle a amené les plus grands du monde à rencontrer les sénateurs belges. »

« Avec Anne-Marie Lizin disparaît une des plus grandes passionnées politiques que notre pays ait connu. Madame Christine Defraigne, au nom du Sénat de Belgique, adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches, en particulier à son mari. »

Voir la vidéo sur mobile.

► Olivier Chastel (MR) : « Une femme de combat s’en est allée »