Une femme politique allemande poignardée par un anti-migrants

L’homme a déclaré qu’il avait commis cet acte « avec une motivation raciste».

Temps de lecture: 2 min

La candidate soutenue par le parti d’Angela Merkel pour la mairie de Cologne, très impliquée dans l’aide aux réfugiés, a été poignardée samedi sur un marché, dans un climat de tension croissante autour de la politique de la chancelière allemande sur la crise migratoire. Henriette Reker se trouvait sur un stand d’informations de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) quand elle a été attaquée par un homme de 44 ans qui l’a grièvement blessée au cou.

L’agresseur, interpellé juste après les faits, «a dit qu’il avait commis cet acte avec une motivation raciste», a annoncé la police.

Trois autres personnes ont été légèrement blessées par cet Allemand, chômeur de longue durée et qui n’était «pas actif politiquement», selon la même source.

Henriette Reker, peu connue en dehors de Cologne, est l’une des prétendantes les plus sérieuses au poste de maire de la quatrième ville d’Allemagne avec 980.000 habitants, lors de l’élection municipale de dimanche.

Angela Merkel, dont la politique accommodante envers les migrants est critiquée dans son propre camp, doit se rendre à Istanbul dimanche pour discuter de la crise migratoire après que la Turquie a accueilli fraîchement le «plan d’action» élaboré jeudi par l’UE pour retenir les migrants dans ce pays.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une