S'identifier S'abonner

Grève générale à Liège: les auteurs des dégradations sur les routes identifiés

La grève est menée uniquement par la FGTB. Outre une circulation à l’arrêt, de nombreuses entreprises sont fermées ou perturbées et les services publics tournent au ralenti.

Par la rédaction

Temps de lecture: 4 min

Le direct sur mobile

Liège va tourner au ralenti ce lundi. Le syndicat socialiste FGTB, section Liège-Huy-Waremme, a décidé d’organiser une grève générale de 24 heures. Un appel avait été lancé aux autres organisations syndicales, mais elles n’ont pas suivi le mouvement. Cette action de la FGTB en province de Liège s’inscrit dans le plan de la FGTB Fédérale et dans la foulée du succès de la manifestation nationale du mercredi 7 octobre contre les politiques du gouvernement.

Des actes de sabotage ont été perpétrés sur le rail à Namur, Liège et Arlon. Maxime Prévot, Ministre wallon des Travaux publics, a décidé de porter plainte pour dégradation du domaine public sur la E40 notamment. Selon lui, les dégâts commis cette nuit et ce matin sont « inacceptables ». « Ces actes vont entraîner un retard conséquent dans l’exécution du chantier et un budget supplémentaire devra être dégagé risquant d’amener certains travaux à être financés deux fois », précise le communiqué du ministre, qui a demandé un rapport complet sur les dégâts et le budget de réparation. Une première estimation de ce montant s’élève déjà à plusieurs dizaines de milliers d’euros, d’après le cabinet du ministre. Les auteurs des dégradations ont été identifiés et des PV dressés à leur encontre.

►Lire aussi : aucun train ne circule à Liège et Arlon

Bagarres sur la E40

La circulation sur la E40, à hauteur de Herstal, est « en voie de normalisation », a indiqué la police fédérale de Liège. Les manifestants ont quitté le pont de Herstal, situé non loin de l’échangeur de Cheratte. La circulation reprendra une fois que cette portion d’autoroute sera en état d’accueillir les automobilistes. Certains grévistes ayant embrasé des palettes de bois sur l’autoroute.

Quelque 200 manifestants ont bloqué la circulation depuis 06H10. À deux reprises, selon La Première, des automobilistes ont tenté de forcer les barrages. Les grévistes se sont interposés et des bagarres s’en sont suivies.

La vidéo sur mobile

La A604 est également bloquée à hauteur de l’aéroport de Liège, indique le centre Perex.

Une altercation s’est aussi déroulée au pont de Seraing

(Lire notre article).

Les transports en commun

Comme annoncé, le rail est à l’arrêt « et l’action entamée dimanche soir à Liège a facilité la réussite du mouvement puisqu’il ne restait plus qu’une seule rame entre Welkenraedt et Liège à bloquer », a révélé Daniel Richard, secrétaire régional interprofessionnel de la FGTB.

Les bus TEC sont également restés aux dépôts de Verviers et Eupen après la mise en place de piquets de grève. Le garage du Perron, qui assure certaines lignes sur le plateau de Herve, est également concerné par les blocages, selon le TEC, alors que Sadar et Satracom, d’après la FGTB, ont reçu la visite de piquet.

La direction du TEC Liège-Verviers invite sa clientèle à se tenir informée via la presse, l’e-mailing, TECxto ou en téléphonant à l’INFOTEC (04/361.94.44).

Les entreprises

La FN Herstal, Techspace Aero et CMI sont à l’arrêt. Spa-Monopole, Delacre, Corman, Saint-Gobain, Polyform sont également à l’arrêt tout comme Detry, Stassen et Bru. La production sera perturbée chez NMC à Raeren « à défaut d’être parvenu à faire fermer l’entreprise ». Des ouvriers de la construction, dont les sociétés ont été fermées à la suite du mouvement syndical, sont sur le site commercial de Crescendo à Verviers et y empêchent tout accès.

Selon la FGTB-Liège, le mouvement est bien suivi par les commerces du centre-ville et des piquets se sont mis en place devant les principales enseignes liégeoises mais aussi devant le centre commercial Belle-Ile, le tout dans une ambiance « bon enfant ».

Les écoles

Des écoles publiques sont également fermées. Les enseignants des écoles primaires de Dison se croisent également les bras.

L’aéroport

À Liège Airport, plusieurs avions ont dû être déviés vers Bruxelles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP