Un restaurant à moitié prix pour les Israéliens et les Palestiniens qui s’attablent ensemble

Un restaurateur juif de la ville de Kfar Vitkin (nord d’Israël) a décidé de promouvoir le rapprochement entre les Israéliens et les Palestiniens.

Dans un message posté sur Facebook et écrit en hébreu, il offre une réduction de 50 % sur l’addition à tous ceux, juifs et musulmans, mais aussi chrétiens et indiens, qui viendraient manger ensemble dans son établissement, le « Humus Bar ».

« Peur des arabes ? Peur des juifs ? Chez nous, il n’y a ni arabes [quelque soit leur religion, ndlr], ni juifs. Chez nous il n’y a que des êtres humains ! Et un excellent houmous arabe ! Et d’excellents falafels juifs ! Et un supplément pour chaque plat de humous commandé, que vous soyez arabe [ou devrait-on dire ‘musulman’, dans ce contexte-ci], juif, chrétien ou indien », indique le message posté sur le réseau social.

L’initiative, lancée le 13 octobre dernier, a fait le tour du monde et récolté de nombreux messages positifs.

« Très belle idée. Si seulement il y avait plus d’initiatives de ce genre ! » commente Mieer Darwesh. Quant à Mohamed El-khateeb, loin de son pays, il écrit : « Un magnifique post qui a comblé ma journée, même si je suis à des milliers de kilomètres. Merci. »

Au site britannique i100, le manager du restaurant, M. Tzafrir, a déclaré  : « S’il y a bien quelque chose qui peut réconcilier ces deux peuples, c’est bien le houmous. » Depuis le début de l’initiative, les clients sont plus nombreux, rapporte la manager.

En Cisjordanie et à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville annexée et occupée par Israël, les violences se sont multipliées ces dernières semaines.