Les objectifs de la SNCB en termes de productivité seront difficiles à atteindre

L’augmentation de la productivité de la SNCB va demander de très gros efforts, a prévenu le CEO de l’opérateur ferroviaire, Jo Cornu, mercredi devant les députés de la commission de l’infrastructure de la Chambre. Les objectifs avancés par la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, font ainsi état d’une hausse de la productivité de 4% par an sur une période de cinq ans. Or, sur la période allant de 2004 à 2013, la productivité de la SNCB n’a augmenté que de un à 1,5% par an en moyenne.

Les autres opérateurs européens font en moyenne que mieux la SNCB, mais sur la période 2004-2013, cette hausse de productivité n’atteint que 1,5 à 2,5% par an, soit un chiffre bien en deçà des objectifs assignés à la SNCB.

Sur le même sujet
Productivité