Le fédéral n’emploie que 1,45% de handicapés

La fonction publique fédérale est largement en deçà de ses obligations en matière de recrutement de personnes handicapées. C’est ce qu’indique la Commission d’accompagnement pour le recrutement de personnes avec un handicap dans la fonction publique fédérale.

Les chiffres en baisse

L’institution publique chargée de promouvoir l’embauche de handicapés a livré mercredi ses derniers chiffres : fin 2014, le pourcentage de handicapés dans les services publics fédéraux et autres institutions plafonnait à 1,45 %. Pire : il est en baisse pour la première fois depuis que le recensement est effectué, en 2009. Lors du premier comptage, le taux de handicapés était de 0,90 %. Il avait progressé graduellement, jusqu’à atteindre 1,57 % en 2013.

► A lire sur Le Soir+ : notre analyse

Quand on sait que les services publics fédéraux sont tenus de compter 3 % de handicapés dans leur effectif, on mesure le manque de dynamisme en la matière. Un arrêté royal datant de 2007 exige en effet que les services publics mettent au travail cette proportion de personnes affectées d’un handicap. Le gouvernement Michel avait aussi fait de cet objectif des 3 % une priorité : « Dans sa gestion du personnel, le gouvernement respectera le quota de 3 % », indique l’accord de gouvernement.