Un déluge s’abat sur Austin : les qualifications du GP de F1 des Etats-Unis reportées

L’ouragan Patricia s’est invitée dans le Championnat du monde de Formule 1.

Temps de lecture: 3 min

Les pluies torrentielles qui se sont abattues samedi sur Austin (Texas) ont conduit les organisateurs du Grand Prix des États-Unis à reporter après une longue attente les qualifications à dimanche matin, quelques heures avant la course, qui peut offrir le titre mondial à Lewis Hamilton.

L’ouragan Patricia s’est invitée dans le Championnat du monde de Formule 1.

Annoncé comme le plus fort ouragan de l’histoire météorologique, Patricia, rétrogradé en simple tempête tropicale, affecte depuis vendredi le Texas, où les autorités ont lancé des alertes inondations sur certaines parties de l’État, où 12 cm de pluie sont tombés en quelques heures.

Le Circuit des Amériques n’a pas été épargné avec des précipitations qui ont transformé par moments la piste en rivière et ses abords en marécages.

Les qualifs repoussées cinq fois

Les «qualifs» devaient initialement débuter à 13h00 locales (20h00 heure belge). Le début de la séance a été repoussé par cinq fois de trente minutes, avant que les organisateurs ne se rendent à l’évidence et mettent fin à l’attente.

«Les qualifications sont reportées à dimanche matin à 09h00 locales» (16 heures), ont-ils annoncé au grand soulagement du paddock.

«Il n’y a aucune amélioration envisageable de la météo à 16h00», ont-ils précisé.

Ce n’est pas la première fois que la F1 doit céder face à la météo: en 2004, le Grand Prix du Japon avait été perturbé par un ouragan et les «qualifs» avaient été reportés à dimanche matin, juste avant le GP.

Les pilotes et mécaniciens ont passé l’après-midi à tromper l’ennui et à prendre leur mal en patience.

Le vice-champion du monde 2014, l’Allemand Nico Rosberg a ainsi jonglé avec un ballon de foot, tandis que des mécanos faisaient mine de nager ou de naviguer sur des bateaux imaginaires.

Le service météorologique national (NWS) prévoit des précipitations également pour dimanche, mais le risque de pluie passera de 100% pour samedi à 80%, puis 70%.

Meilleur chrono pour Hamilton aux essais

Dans la matinée de samedi, la troisième séance d’essais libres s’était déroulée sous la pluie et Lewis Hamilton avait signé le meilleur chrono.

Le leader du Championnat du monde, qui peut remporter le titre 2015 dès dimanche, avait devancé les Allemands Sebastian Vettel (Ferrari) et Nico Hülkenberg (Force India).

Le coéquipier de Hamilton, Nico Rosberg, a signé le 9e temps de cette séance.

Le GP des Etats-Unis, 16e manche de la saison, peut sceller le Championnat du monde et offrir à Hamilton son 3e titre mondial.

Le Britannique dispose de 66 points d’avance sur l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et de 73 points sur Rosberg: s’il repart du Texas dimanche soir avec 75 points de plus que Vettel et Rosberg, il conservera la couronne mondiale remportée en 2014, quels que soient les résultats des trois dernières courses de la saison (Mexique, Brésil, Abou Dhabi).

Encore faut-il que la météo donne son feu vert et permette le déroulement de la course.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une